Publicités

Sorties à Lyon – La newsletter

Vous cherchez des sorties à Lyon ? Abonnez-vous gratuitement à la newsletter, comme nos 15 000 abonnés !

La Tresse de Laetitia Colombani avec Kim Raver, Fotinì Peluso, Mia Maelzer

La Tresse – Synopsis

D’après le best-seller aux 5 millions de lecteurs. Inde. Smita est une Intouchable. Elle rêve de voir sa fille échapper à sa condition misérable et entrer à l’école. Italie. Giulia travaille dans l’atelier de son père. Lorsqu’il est victime d’un accident, elle découvre que l’entreprise familiale est ruinée. Canada. Sarah, avocate réputée, va être promue à la tête de son cabinet quand elle apprend qu’elle est malade. Trois vies, trois femmes, trois continents. Trois combats à mener. Si elles ne se connaissent pas, Smita, Giulia et Sarah sont liées sans le savoir par ce qu’elles ont de plus intime et de plus singulier.

La Tresse – Critique du film

Ce film au féminin parle de sororité et raconte de manière forte la trajectoire de trois femmes aux prises avec des sociétés inégalitaires et patriarcales où Smila, l’intouchable indienne, Sarah, l’avocate canadienne et Giulia, la tresseuse sicilienne, vont se soulever chacune d’elle contre l’injustice et finiront par triompher contre l’adversité.

Ces trois destins, en apparence isolés , forment ensemble une tresse, car leurs quête sont liées et qu’au fur et à mesure du déroulé de l’histoire, les spectateurs les découvriront  progressivement.

La Tresse mêle le pathétique et l’épique, la fiction et le documentaire et montre comment la domination subie par les femmes prend des aspects variés selon les pays dans lesquels elles vivent.

Ce film dénonce de manière forte autant l’injustice du système des castes en Inde qu la violence dans le monde du travail au Canada et en Italie, pour des raisonsdifférentes.

Les trois personnages féminins sont très bien brossés et formidablement interprétées dans le film, chacune à travers leur vie de célibataire, de mariée ou de divorcée. Guilia

(Fotini Peluso) la sicilienne âgée de 20 ans  vit et travaille en famille elle s’intéresseaux livres et qui tombe amoureuse de Kamal (Ari Nash), un sikh dont l’égalité homme- femme existe dans sa religion. Smita (Mia Maelzer) qui vit en marge de la société en nettoyant les wc des villageois, est mariée à Nagarajan  et  a une fille Lalita.           

Un film d’une grande puissance poétique, visuelle et d’une beauté absolue

Cette histoire très émouvante est aussi une invitation au voyage qui se déroule sur continents : Asie, Europe et Amérique  où tout est maitrisé dans ce film, que ce soit le trio d’actrices qui est remarquable, la mise en scène fluide ainsi que la photographie qui est magnifique où encore  la musique sublime de Ludovico Einaudi.

Un film  d’une grande puissance poétique, visuelle et d’une beauté absolue, qui rend hommage au courage des Femmes dans toute leur splendeur, mais aussi à sa réalisatrice-autrice Laetitia Colombani déjà au sommet de son art pour un premier long métrage.

Si les thèmes abordés comme la maladie, le racisme ou la pauvreté risquent de vous plomber l’ambiance, n’hésitez pas à aller le voir parce que l’on est bien loin de tout manichéisme.

Gérard SERIE

Bande-annonce

Découvrez les autres temps forts de l’actualité culturelle lyonnaise, sur le guide pour sortir à Lyon : Nuits de Fourvière 2024 à Lyon : programme, tarifs et horaires